AstraZeneca : l’université d’Oxford arrête ses essais sur les enfants

9 avril 2021 | Santé, Société

L’université d’Oxford a annoncé mardi que, dans l’attente de l’avis du régulateur britannique, elle suspendait les essais sur les enfants du vaccin contre le Covid-19 qu’elle a développé avec le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca

Nous attendons des informations complémentaires du MHRA

« S’il n’y a pas d’inquiétude concernant la sécurité de l’essai clinique pédiatrique, nous attendons des informations complémentaires du MHRA », le régulateur britannique, « sur les cas rares de thromboses qui ont été rapportés chez des adultes, avant de procéder à de nouvelles vaccinations dans l’essai », a indiqué l’université britannique dans un communiqué.

« Parents et enfants doivent continuer à se rendre aux visites prévues et peuvent contacter les sites où se tient l’essai s’ils ont des questions », a ajouté l’université.

Des suspicions sont apparues sur de possibles effets secondaires graves

Un responsable de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Rogerio Pinto de Sa Gaspar, a estimé mardi que la balance risque/bénéfice continuait à peser « largement » en faveur de l’utilisation du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca.

Plus tôt dans la journée, un responsable de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a évoqué l’existence d’un « lien » entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose observés après son administration, dans une interview au quotidien italien Il Messaggero publiée mardi.