Âgée de 43 ans, Thouraia fait une thrombose après une injection Pfizer

Santé

mise à jour le 04/08/21

Agée de 43 ans, Thouraia a suivi les conseils gouvernementaux et est allée se faire vacciner. La suite est un cauchemar. Cette mère de famille qui est loin d’être une antivax — comme aiment étiqueter les médias — s’est faite vacciner. Une fois l’injection reçue, elle rentre chez elle et l’enfer commence. Thouraia se sent très mal, passant du chaud au froid. A deux reprises elle appelle le médecin du Samu qui lui assure que tout est normal et lui conseille de prendre un Doliprane, cela doit suffir à passer le cap. Sauf que ça va de mal en pis. Les pompiers interviennent pour l’emmener à l’hôpital. A ce moment-là, elle fait une crise d’épilepsie et, après un scanner, c’est une thrombose qui est diagnostiquée. Cette mère de famille est aujourd’hui condamnée à prendre un traitement à vie pour la thrombose et les crises d’épilepsies. « Avant je n’avais pas de problèmes de santé. Je ne bois pas et je ne fume pas. » Décidée à ne pas se laisser faire, elle a fait appel à un avocat, Me Herve Seroussi, qui met en demeure le laboratoire Pfizer pour mise en danger de la vie d’autrui.

Marcel pour Le Média en 4-4-2.

partage cet article !