« On va à la mort ! » : un boulanger va voir sa facture d’électricité passer de 3 000 à 30 000 euros par mois à Feucherolles

Économie

mise à jour le 02/01/23

Nathalie et Jean-Marc Demachy, boulangers à Feucherolles (Yvelines), ont reçu un courrier leur indiquant leur nouveau tarif d’électricité multiplié par 1 000 % dès le mois de mars 2023. « Nous allons passer de 3 000 euros à 30 000 euros par mois d’électricité. Je ne sais pas du tout ce qu’on va devenir… ». On voudrait mettre en faillite les petits artisans que l'on ne s'y prendrait pas autrement...

Pourquoi une telle hausse ? Selon la ministre Agnès Pannier-Runacher, cette augmentation brutale des prix est liée aux craintes d’un manque d’électricité : « Les marchés se disent qu’il va y avoir des pénuries, et chiffrent donc de manière trop forte ». C’est la faute des fournisseurs. Pour une fois, Poutine n’y est pour rien.

À Feucherolles, ce petit village des Yvelines qui a voté pour la Macronie aux dernières élections, le revenu moyen est de 7 523 €/mois en 2020, le prix moyen de l’immobilier est de 4 669€/m2 (+ 6 % sur an, + 21 % en 5 ans) et l’abonnement individuel de son célèbre golf de 18 trous s’élève à 3 181 €/an. Le décalage de situation entre le boulanger et sa clientèle est criant.

Rappel utile de Gaël Giraud, directeur de recherche au CNRS : « Macron exécute un programme qui lui est dicté par d’autres, notamment David de Rothschild, et ce programme c’est la privatisation du monde et la destruction de l’État social. »

Quant à la baguette, grâce à Emmanuel Macron, elle va finir sur la liste de l’Unicef du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, avec la fête de l’ours dans les Pyrénées et la broderie aux Émirats arabes unis. L’Unicef a oublié le béret basque et le kil de rouge, symboles d’une France de dépliant touristique vintage, la France dérisoire que vante Macron aux États-Unis. Autrement dit, elle est en voie de disparition, avec ses classes moyennes.

Le Média en 4-4-2.


Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous ne recevons aucune aide de la part de l’État français ou de tout autre gouvernement étranger, nous ne sommes pas soutenus par la publicité et n’avons pas de mécène qui nous finance avec des millions. Nous sommes un média créé par le peuple et pour le peuple, nous sommes une organisation indépendante, notre seul objectif est de servir la communauté sans être influencés par des intérêts extérieurs. Notre indépendance a un coût et nous sommes entièrement financés par les dons de personnes comme vous. Si vous appréciez notre travail et que vous souhaitez nous aider à continuer à offrir une information de qualité, nous vous invitons à faire un don.

Votre contribution, quelle que soit sa taille, nous permettra de couvrir des sujets importants qui peuvent parfois être ignorés par les médias traditionnels. Grâce à votre soutien, nous pourrons continuer à être un média créé par le peuple et pour le peuple. Nous espérons sincèrement que vous serez en mesure de nous soutenir dans notre mission et nous vous remercions de tout cœur pour votre générosité.

Pour nous soutenir financièrement :


 

 

partage cet article !