Augmentation du nombre de morts du Covid : le vaccin en cause ?

Santé

mise à jour le 23/01/22

Le 16 janvier, FranceSoir a publié un article sur les analyses et les propos du Dr Gérard Delépine. Il alerte sur le fait que les pays récemment vaccinés ont une courbe exponentielle du nombre de morts liés au Covid. Les chiffres frappants ci-dessous révéleraient, d’après les analyses du Dr Delépine, une corrélation entre la hausse de contaminations et l’administration du vaccin Pfizer.

Israël : sacré champion du monde de la vaccination, avec plus de 20 % de la population vaccinés, Israël voit son nombre de contaminations  exploser, passant de 1 886 cas le 21 décembre 2020 à 8 094 le 10 janvier 2021, et une augmentation de 400 % des décès à partir du  20 décembre 2020. Ces données ont conduit le gouvernement à prolonger le troisième confinement du pays pour une durée indéterminée.

Grande-Bretagne : le deuxième pays dans la course à la vaccination a vu lui aussi son nombre de contaminations grimper en flèche, passant de 14 898 le 4 décembre à 68 063 le 9 janvier 2021. Quant au nombre de morts, le pic culmine à plus de 300 %, dépassant de 27 % celui de mars-avril 2020.

France : à titre de comparaison, en France, sans vaccination durant cette période, le nombre quotidien de cas et de morts est resté stable.

Norvège : le 15 janvier, la Norvège a émis un signal d’alerte, après avoir constaté que 23 personnes en Ehpad seraient possiblement décédées à cause du vaccin Pfizer.

« Parmi ces décès, 13 ont été autopsiés, les résultats suggérant que les effets secondaires courants pourraient avoir contribué à des réactions graves chez les personnes âgées fragiles. Selon l’Institut norvégien de santé publique : “Pour les personnes les plus fragiles, même des effets secondaires relativement légers peuvent avoir des conséquences graves. Pour ceux qui ont une durée de vie restante très courte de toute façon, les avantages du vaccin peuvent être marginaux ou non pertinents” et l’Institut national de santé publique a modifié le guide de vaccination contre le coronavirus, y ajoutant de nouveaux conseils de prudence sur la vaccination des personnes âgées fragiles. » France Soir

Enfin le Dr Delépine, cite Peter Doshi qui avait déclaré en novembre que nous devions attendre d’avoir des données complémentaires sur les essais des laboratoires qui restaient pour le moment encore imprécis et incomplets :

« Il rappelait aussi que les essais n’étudiaient pas le seul critère pertinent, la mortalité, mais seulement le nombre de cas basé sur des tests souvent faux : “ le monde a tout parié sur les vaccins pour apporter la solution à la pandémie, mais les essais ne sont pas centrés sur la démonstration quils le seront”.  »

Paul pour « Le Média en 4-4-2 »

partage cet article !