Les républicains ouvrent une enquête sur Joe Biden et Hunter Biden pour fraude, blanchiment, trafic d’êtres humains…

Politique

mise à jour le 18/11/22

James Comer est devenu le nouveau président républicain du comité de surveillance de la Chambre et Jim Jordan devrait bientôt présider le comité judiciaire. Donc rien ne va plus pour Biden qui va devoir faire face aux enquêtes sur son fils Hunter et sur lui-même.


Lors d’une conférence de presse jeudi 17 novembre 2022 à Capitol Hill, les représentants républicains James Comer et Jim Jordan ont affirmé que le président Biden était activement impliqué dans des relations commerciales à l’étranger au côté de son fils Hunter.

Citant des lanceurs d’alerte, Comer a affirmé que la famille Biden « a prospéré et est devenue millionnaire en offrant simplement un accès à sa famille. » « Joe Biden a-t-il été directement impliqué dans les accords commerciaux de Hunter Biden, et est-il compromis ? C’est notre enquête », a déclaré le président du comité de surveillance de la Chambre et d’ajouter : « Hunter Biden et son entreprise sont associés au trafic international d’êtres humains. »

Comer a présenté une mine de preuves et affirmé que le comité avait découvertes sur l’ordinateur portable de Hunter Biden et d’autres sources, y compris des documents qui, selon lui, montrent que Biden a participé à des « réunions et appels téléphoniques » et « était un partenaire ayant accès à un bureau » dans les relations commerciales de la famille, qui, selon Comer, couvrent 50 pays.

Les représentants ont allégué que Hunter Biden et Joe Biden avaient participé au « gaspillage, à la fraude, blanchiment d’argent et aux abus » dans les relations commerciales internationales. Les républicains ont publié jeudi un rapport décrivant leurs conclusions. Ils disent avoir découvert des preuves de complot en vue de fraude aux États-Unis, de fraude électronique, de violation de la loi sur l’enregistrement des agents étrangers, de blanchiment d’argent, d’évasion fiscale et d’autres crimes.

L’animateur de Fox News Sean Hannity s’est exprimé à propos de l’enquête sur les relations commerciales de Hunter Biden : « Maintenant, les républicains ont le contrôle de la Chambre. Joe Biden a longtemps été accusé de corruption publique, mais pas n’importe quelle corruption publique. Selon les archives bancaires, les documents gouvernementaux, l’ordinateur portable de Hunter Biden, Biden a vendu l’accès aux plus hauts niveaux de notre gouvernement fédéral aux adversaires étrangers de l’Amérique, des pays qui nous détestent. Avons-nous un président des États-Unis compromis ? Les démocrates ont dirigé le Congrès pendant des années. Ils n’ont jamais osé enquêter sur tout cela. Pourquoi donc ? Parce que cette corruption profite à tous. Et maintenant, il est enfin temps de demander des comptes. »

L’ordinateur du fils du président américain recèle des trésors de corruption, ce qui risque de chambouler, voire détruire le camp démocrate. Un très mauvais timing pour les élections présidentielles de 2024. Lors de la conférence de presse, James Comer a déclaré que le comité a promis de continuer à informer la presse et le public avec des conclusions concrètes.

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !