Elisabeth Lévy victime de la dictature sanitaire… chocolatée

Politique

mise à jour le 26/07/21

L’incident est grave ! Elisabeth Lévy ne cache plus son inquiétude après un contrôle SNCF lui ordonnant de remettre son masque entre chaque bouchée de sa barre chocolatée. Snickers, Twix, KitKat, Bueno, Mars… nous n’avons pas plus d’information sur cette barre chocolatée avec laquelle la directrice de la rédaction du magazine Causeur tente, par ce subterfuge bien connu des contrôleurs SNCF, d’échapper au masque.

La chroniqueuse sur CNews se plaint sur Twitter de ce micro-pouvoir que détiennent les contrôleurs SNCF, elle s’agace de ce flicage permanent… mais oublie qu’elle en est l’une des plus grandes propagatrice. En effet, lors de sa chronique le regard libre sur Sud Radio, Elisabeth Lévy n’hésitait pas à s’attaquer aux non-vaccinés en rappelant que « le contrat social suppose certaines contraintes. Si l’autorité ne peut pas convaincre, elle doit pouvoir contraindre ».

Donc Elisabeth, il va falloir t’y faire, te soumettre à ta propre connerie et accepter de remettre ton masque entre chaque bouchée de ton Kinder Bueno ! Bienvenue dans ton monde… de merde !

Marcel D. pour Le Média en 4-4-2

partage cet article !