Ancien PDG de Gaz de France, Loïk Le Floch-Prigent critique les choix du gouvernement pour prévenir les coupures d’électricité

Économie, Environnement, Politique

mise à jour le 03/01/23

Loïk Le Floch-Prigent, l’ancien PDG de Gaz de France, s’inquiète du plan du gouvernement français de gestion du risque de délestages d’électricité et appelle à une meilleure communication avec les citoyens. Il critique l’arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires et déplore également les campagnes gouvernementales incitant les citoyens à adopter des comportements éco-responsables.


Inquiétude de Loïk Le Floch-Prigent

L’ancien PDG de Gaz de France a exprimé son inquiétude face au plan du gouvernement français de gestion du risque de délestages d’électricité. Il a souligné que la communication du gouvernement sert plus à créer peur et panique chez les citoyens qu’à les rassurer.

Critique de l’arrêt de réacteurs nucléaires

Le Floch-Prigent a également critiqué l’arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires pour maintenance et a recommandé que des informations claires soient fournies sur la production d’électricité prévue pour 2023.

Inutilité de l’accélération de la mise en service d’éoliennes ou de panneaux solaires

Il a également indiqué qu’il était inutile de mettre en service des éoliennes ou des panneaux solaires plus rapidement pour faire face à l’urgence, et a plutôt suggéré que le problème soit abordé dans les centrales nucléaires et hydrauliques, qui produisent 87 % de l’électricité en France.

Critique des campagnes gouvernementales incitant à l’éco-responsabilité

En outre, Le Floch-Prigent a critiqué les campagnes gouvernementales qui incitent les citoyens à adopter des comportements éco-responsables telles que « Je baisse, j’éteins, je décale », arguant que la consommation individuelle est marginale et que cela pourrait entraîner la décroissance et la désindustrialisation du pays.

Le Média en 4-4-2.


Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous ne recevons aucune aide de la part de l’État français ou de tout autre gouvernement étranger, nous ne sommes pas soutenus par la publicité et n’avons pas de mécène qui nous finance avec des millions. Nous sommes un média créé par le peuple et pour le peuple. Nous sommes une organisation indépendante. Notre seul objectif est de servir la communauté sans être influencés par des intérêts extérieurs.

Notre indépendance a un coût et nous sommes entièrement financés par les dons de personnes comme vous. Si vous appréciez notre travail et que vous souhaitez nous aider à continuer à offrir une information de qualité, nous vous invitons à faire un don.

Votre contribution, quelle que soit sa taille, nous permettra de couvrir des sujets importants qui peuvent parfois être ignorés par les médias traditionnels. Grâce à votre soutien, nous pourrons continuer à être un média créé par le peuple et pour le peuple.

Nous espérons sincèrement que vous serez en mesure de nous soutenir dans notre mission et nous vous remercions de tout cœur pour votre générosité.

Pour nous soutenir financièrement :

Le Média en 4-4-2.


 

partage cet article !