Suite à l’épidémie de Covid-19, la mortalité de bébés secoués a été multipliée par 9

Santé

mise à jour le 03/09/22

Selon une étude de l’hôpital Necker à Paris, le confinement et le stress ont renforcé le risque de maltraitance et de négligence envers les enfants.

En 2021, en Région parisienne, 32 bébés sont décédés après avoir été secoués. Il s’agit d’un chiffre en très forte augmentation. À la suite de l’épidémie de Covid-19, le nombre de bébés secoués a doublé en 2021 en région parisienne. La mortalité, elle, a été multipliée par 9. Lire la suite…

partage cet article !