Le Maroc autorise le retour de la chloroquine dans les pharmacies

7 mai 2021 | Santé, Société

Le gouvernement marocain a annoncé le retour de la chloroquine dans les pharmacies du pays dès le 1er juin. Bien que le Maroc ait toujours défendu l’utilisation de cette molécule, faut-il s’attendre à ce que la chloroquine et l’hydroxychloroquine ne se soient plus toxiques, maintenant que le vaccin a été imposé comme la seule solution pour soigner le Covid ?

En pleine pandémie de Coronavirus où plusieurs États du monde se ruent tête baissée vers le vaccin pour immuniser le plus grand nombre de citoyens, le Maroc, qui peut se targuer d’avoir vacciné le plus grand nombre de personnes en Afrique, réitère sa confiance indéfectible à la chloroquine.

C’est en tout cas ce que nous a appris le média marocain Morrocco World News. En effet, d’après cette source, dès le 1er juin, le royaume chérifien a décidé de fournir, en grande quantité, des médicaments à base de chloroquine à l’ensemble des pharmacies que compte le pays.

Ainsi, contrairement à la France où la chloroquine, défendue bec et ongles par Didier Raoult, n’a jamais été privilégiée par le gouvernement dans le traitement du Covid, le Maroc estime qu’elle (la chloroquine) a pourtant beaucoup participé à soigner des malades et a permis d’éviter davantage de morts.

Depuis l’arrivée des vaccins, les chiffres sont impressionnants. D’après le média Médias24.com, depuis le début de la campagne de vaccination, le nombre de personnes vaccinées au Maroc a atteint 5 177 964 ce 4 mai 2021.

Lire l’article…