Israël : Un bébé va naître en fécondation in vitro et n’aura pas de parents biologiques

Justice, Santé

mise à jour le 27/10/22

Seul au monde… C’est l’expérience ou l’accident — difficile à dire — qui secoue Israël après une sordide histoire d’embryons échangés. En effet, des tests ont montré que l’embryon implanté chez une Israélienne, actuellement en fin de grossesse, n’avait aucun lien génétique avec son mari et elle. La question est maintenant de savoir juridiquement, qui va élever l’enfant à naître ? Pour l’avocat spécialiste de bioéthique, Me Damien Viguier, consulté par BFMTV , « En principe c’est la réalité biologique qui prévaut. Dans l’autre sens on pourrait invoquer la force de ce que l’on a cru être la vérité, l’erreur volontaire ou involontaire. J’aurais du mal à trancher. C’est un cas incontestablement difficile. »

Le Média en 4-4-2.

partage cet article !