Abus sexuel : le prince Andrew parvient à un accord financier avec l’accusatrice Virginia Giuffre

Justice

mise à jour le 18/02/22

L’affaire Jeffrey Epstein continue son petit bout de chemin… Le prince Andrew, qui fut en couple avec Ghislaine Maxwell et proche de Epstein — qui lui fournissait de jeunes adolescentes —, a conclu un accord avec la plaignante Virginia Giuffre.


À la requête du prince Andrew visant à rejeter une action en justice intentée par Virginia Giuffre, le juge fédéral fédéral de New York avait répondu : « La plainte de Mme Giuffre n’est ni “inintelligible” ni “vague” ni “ambiguë” ». La plaignante s’en était félicitée sur son compte Twitter « Je suis satisfaite de la décision du juge Kaplan d’hier qui permet à mon dossier contre le prince Andrew d’aller de l’avant. Je suis heureuse d’avoir la chance de continuer à exposer la vérité et je suis profondément reconnaissante envers mon équipe juridique extraordinaire. Leur détermination m’aide à demander justice à ceux qui m’ont blessée et à tant d’autres. Mon objectif a toujours été de montrer que les riches et les puissants ne sont pas au-dessus des lois et doivent être tenus responsables. Je ne marche pas seule sur ce chemin, mais aux côtés d’innombrables autres survivants d’abus sexuels et de traite. »

Il ne resta plus au duc d’York que mettre la main à la poche pour parvenir à un règlement à l’amiable avec Virginia Giuffre dans le procès pour abus sexuels. Le montant du règlement ne sera pas divulgué. Virginia Giuffre a affirmé au cours du procès que le roi l’avait agressée sexuellement à trois reprises — à l’époque elle était adolescente —  à Londres, à New York et dans les îles Vierges américaines. L’homme âgé de 61 ans, déchu de ses titres militaires et parrainages d’association par la reine, n’en a pas terminé pour autant avec ses problèmes de braguette. En effet, il doit maintenant faire face à Emma Gruenbaum, une ancienne kinésithérapeute qui a travaillé un temps pour lui. Les colonnes du Sun le décrivent comme un « pervers sexuel » qui multipliait les avances et les allusions salaces.

En attendant le prochain épisode du prince, on vous laisse avec Marcel sur l’affaire Epstein-Maxwell, Clinton, Bill Gates… l’Etat Profond !

Le Média en 4-4-2

partage cet article !