Le moteur de recherche DuckDuckGo va censurer les sites considérés comme pro-russes

Politique, Science et technologie

mise à jour le 12/03/22

Le moteur de recherche DuckDuckGo a commencé à pénaliser les sites liés à ce qu’il considère comme de la « désinformation russe » au milieu de la guerre russo-ukrainienne. La déception se fait sentir sur les réseaux sociaux chez ceux qui pensaient avoir trouvé un moteur de recherche impartial.


L’entrepreneur Gabriel Weinberg, qui a fondé le moteur de recherche en 2008, s’assoie sur ses principes, à savoir son indépendance politique et la liberté d’expression. DuckDuckGo est devenu ce qu’il ne voulait pas devenir, un censeur aux mains des puissants.

« Comme tant d’autres, je suis écœuré par l’invasion de l’Ukraine par la Russie et la gigantesque crise humanitaire qu’elle continue de créer », « Chez DuckDuckGo, nous avons déployé des mises à jour de recherche qui déclassent les sites associés à la désinformation russe« , a écrit Gabriel Weinberg, le PDG, sur les réseaux sociaux.

DuckDuckGo place également des informations — que l’on imagine pro-Ukraine— en haut de la page des résultats de recherche « pour mettre en évidence des informations de qualité sur des sujets qui se déroulent rapidement« , a ajouté Weinberg.

Une prise de position dont beaucoup, très déçus, s’indignent, à l’instar de Daniel Bostic : « Quelle déception colossale ! Vous êtes devenu la chose contre laquelle vous avez promis de vous battre. Nous n’avons pas besoin de crétins de la Silicon Valley pour surveiller ce que nous voyons en ligne. Plus de DuckDuckGo pour moi. »

C’est dans ce climat que DuckDuckGo a « suspendu » son partenariat avec le moteur de recherche russe Yandex pendant la guerre en Ukraine, a déclaré mardi un haut responsable du service de recherche axé sur la confidentialité lors d’une audition à la Chambre sur la technologie.

Voici un tweet de 2019 du moteur de recherche qui se voulait impartial : « Lorsque vous effectuez une recherche, vous vous attendez à des résultats impartiaux, mais ce n’est pas ce que vous obtenez sur Google. Vous pouvez révoquer l’accès de Google aux historiques de recherche et de localisation, mais le seul véritable moyen de vous protéger est de quitter Google.« 

Vous pouvez maintenant quitter DuckDuckGo qui ne présente plus aucun intérêt.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !