Retour sur le documentaire « Viols d’enfants : la fin du silence ? » d’Elise Lucet

mise à jour le 30/12/20

"Viols d'enfants : la fin du silence ?"

Vous trouverez ci-dessous le reportage diffusé le 27 mars 1999 sur France 3 dans l’émission Paroles d’enfants, réalisée par les journalistes Pascale Justice, Stéphane Taponier et Cécile Toulec, et présentée par Élise Lucet. Ce documentaire enquête sur une affaire judiciaire classée sans suite à propos d’un potentiel réseau pédophile à caractère sectaire. Les témoignages et dessins des enfants, entrecoupés de pleurs, décrivent des rites pédo-sataniques.

Ce reportage révèle l’existence d’un réseau pédo-satanique actif sur la France en dévoilant l’enfer vécu par plusieurs enfants qui expliquent avoir été abusés au cours de cérémonies très étranges qu’ils représentent par des dessins. Il est question de viols, de meurtres rituels, de têtes coupées, de charniers d’enfants (notamment en région parisienne selon les propos du substitut du procureur Bouillon), mais il est aussi question de l’attitude étrange de la Justice qui malgré les nombreux éléments à charge du père, dont les extraits de différentes conversations éloquentes provenant d’écoutes téléphoniques, oblige ces enfants à retourner chez leur père contre leur gré et malgré leurs larmes.

Les témoignages des enfants sont discrédités sous prétexte qu’ils sont doués d’un imaginaire fantasmatique particulièrement fertile, alors que plusieurs psychiatres et spécialistes affirment qu’ils ne peuvent pas avoir inventé ce qu’ils racontent avoir vécu.
En visionnant cette vidéo sur Internet, vous percevrez à travers leurs témoignages, l’intensité de leurs souffrances, de leurs peurs lorsqu’ils expliquent avec leurs mots d’enfants ce qu’ils ont vécu et ne veulent surtout pas revivre. Ce genre de témoignages ne permet pas de douter de la véracité des faits.

Le plus grave dans cette histoire, c’est que l’INA vous cache ce reportage qui n’est pas répertorié publiquement sur le site de visionnage. Or aujourd’hui ceux qui osent encore évoquer ces potentiels réseaux satanistes se font traiter de complotistes… D’ailleurs si vous cherchez ce reportage sur la toile, vous aurez du mal à le trouver. C’est pourquoi nous le mettons en visionnage ici.

Note de la rédaction : ce reportage étant systématiquement censuré par l’INA (Institut national de l’audiovisuel), nous vous remercions d’avance de bien vouloir nous signaler sa disparition du site afin d’y remédier.

partage cet article !