Olivier Arias, fondateur de Arias Patrimoine : « Je privilégie l’embauche de non-vaccinés dès 2022 »

Économie

mise à jour le 22/12/21

Premier chef d’entreprise à désavouer le soumis Bernard Cohen-Hadad, président de la Confédération des petites et moyennes entreprises, Olivier Arias décide d’aller à contre-courant de l’idéologie sanitaire. Las des mensonges sur le covid, le vaccin et ces doses qui n’en finissent plus — « quand c’est l’Etat qui donne les contre-indications aux médecins, c’est que l’enjeu n’est pas votre santé. Arrêtez les émissions de propagande » —, Olivier Arias a décidé d’embaucher en priorité des non-vaccinés.


« Je privilégie l’embauche de non-vaccinés dès 2022. J’ai été assez bête pour croire aux bêtises du gouvernement, maintenant je sais et je recherche des gens intelligents pour mon entreprise. »

Son tweet du 19 décembre 2021 laisse penser qu’il s’est fait avoir par toute la propagande gouvernementale promptement diffusée par les médias mainstream et qu’il souhaite aujourd’hui, dans son entreprise, des salariés qui ont eu le bon sens de ne pas tomber dans le panneau, mais qui malheureusement sont stigmatisés. « Nous ne stigmatiserons jamais un être humain ! Transmettre des entreprises est compliqué et l’engagement des non-vaccinés est une valeur ajoutée ! » selon Olivier Arias sur Twitter.

Notons aussi que le choix stratégique d’embaucher un non-vacciné est une valeur sûre : ce dernier reste droit dans ses bottes, va au bout de ses convictions et ce, contre vents et marées. Olivier Arias ne s’y trompe pas et va ainsi certainement donner un gros coup de boost à son entreprise.

Le Média en 4-4-2

partage cet article !