L’annonce d’un reconfinement à Paris : l’exemple d’une manipulation d’opinion

Politique

mise à jour le 26/02/21

Mouton

Après une annonce impopulaire, la mairie de Paris revient sur sa décision pour imposer son agenda. C’est la technique du « mieux que le pire ».

La mairie de Paris, après avoir déclenché de vives polémiques en évoquant un reconfinement total de la ville, est revenue vendredi sur cette déclaration pour expliquer qu’il ne s’agit que d’une hypothèse.

« Finalement, après explication, ce vendredi, le confinement “tout court” ne fait donc pas partie des solutions privilégiées par la mairie de Paris. Afin d’éviter la mise en place de “mesures plus contraignantes”, elle propose plutôt “le renforcement des campagnes de dépistage ciblées” dans “les établissements scolaires et les entreprises” et “la mise en place obligatoire du télétravail” ».

Là encore nous voyons à l’œuvre une technique de manipulation habile de la part du pouvoir : faire courir le bruit de décisions très contraignantes pour ensuite revenir dessus, afin d’obtenir l’adhésion du peuple au programme qui est prévu à l’origine.

Et ainsi, contrairement à la première proposition, déclarer  :

« […] Que l’heure était à la projection vers l’avenir. Nous devons viser la réouverture généralisée avec des contraintes fortes, a-t-il expliqué, parlant des cafés, restaurants et lieux culturels. Nous devons nous projeter dans des protocoles de réouverture afin de pouvoir retrouver une perspective, une forme de retour à une vie normale au printemps. Il faut sortir de la spirale défaitiste de rajouter des contraintes jour après jour sans garantie de succès, de façon à nous projeter positivement. »

Lire l’article

partage cet article !