La Commission européenne mettra fin aux contrats de AstraZeneca et J&J dès leur expiration

14 avril 2021 | Santé, Société

La Commission européenne a décidé de ne pas renouveler les contrats de vaccins contre le Covid-19 lannée prochaine  avec AstraZeneca et avec Johnson & Johnson (J&J), selon le quotidien italien La Stampa en date de mercredi, citant une source du ministère italien de la Santé.

« La Commission européenne, en accord avec les dirigeants de nombreux pays (UE), a décidé que les contrats avec les entreprises qui produisent des vaccins (vecteurs viraux) valables pour l’année en cours ne seront pas renouvelés à leur date d’expiration », rapporte le journal. [NDLR : outre J&J et AstraZeneca, sont concernés Sputnik et l’italien ReiThera.]

Bruxelles préférerait se concentrer sur les vaccins contre le Covid-19 à l’aide de la technologie d’ARN messager (ARNm), comme ceux de Pfizer et de Moderna.

Un porte-parole de la Commission européenne a déclaré qu’elle gardait néanmoins toutes les options ouvertes pour se préparer aux prochaines étapes de la pandémie, pour 2022 et au-delà.

« Nous ne pouvons cependant pas commenter les questions contractuelles », a ajouté le porte-parole.

Plus tard ce mercredi, le président de la Commission européenne a déclaré que l’UE était en pourparlers avec Pfizer et BionTech pour un nouveau contrat d’un montant de 1,8 milliard de doses, confirmant une dépêche de l’agence Reuters de la semaine dernière.

« Nous devons mettre l’accent sur les technologies qui ont fait leurs preuves. Les vaccins contre l’ARNm en sont un bon exemple », a-t-elle ajouté.

Le ministère italien de la Santé a refusé de commenter.

La Commission européenne demande des éclaircissements à J&J au sujet de l’annonce « totalement inattendue » de la société concernant les retards dans les livraisons de vaccins contre le Covid-19 à lUnion européenne, a déclaré un responsable de l’UE à Reuters mardi (Cf notre article sur Les cinq raisons du mauvais mois de J&J de ce jour sur le site 442).

Que  faire des vaccins AstraZeneca et J&J en France ?
Ecouler le stock !

Le vaccin Johnson & Johnson [NDLR : suspendu aux États-Unis] « va évidemment être distribué et administré dans les mêmes conditions que ce qui est prévu aujourd’hui pour le vaccin AstraZeneca [NDLR : abandonné au Danemark], c’est-à-dire pour les personnes âgées de plus de 55 ans », a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement.

« Nous avons reçu la première livraison de vaccins, c’est-à-dire 200 000 doses qui sont arrivées en début de semaine sur notre territoire et qui sont en train d’être acheminées auprès de la médecine de ville et des officines de pharmacie », a précisé Gabriel Attal, qui a par ailleurs réaffirmé la« confiance » des autorités françaises envers le vaccin AstraZeneca, à rebours du Danemark, qui y a définitivement renoncé.

« Nous devons mettre l’accent sur les technologies qui ont fait leurs preuves. Les vaccins contre l’ARNm en sont un bon exemple », a-t-elle ajouté.

L’Agence européenne des médicaments prévoit de s’exprimer la semaine prochaine sur le vaccin Janssen contre le Covid-19, dont l’utilisation a été suspendue aux Etats-Unis et en Afrique du Sud en raison de l’apparition rare de graves caillots sanguins. « L’EMA enquête sur tous les cas signalés et décidera si une action réglementaire est nécessaire » et « prévoit actuellement de publier une recommandation la semaine prochaine », a déclaré le régulateur, qui reste pour l’instant d’avis que les bénéfices l’emportent sur les risques.

– Source : EU Commission to end AstraZeneca and J&J vaccine contracts at expiry (14/04/2021)
– Traduit par Tanguy pour Le Média en 4-4-2