En chanson avec Mary Poppins : « Moi, je t’aimais »

Musique

mise à jour le 18/03/21

La pire des agressions d’enfants, et celle qui fait le plus de dégâts sur l’être, est souvent plus proche qu’on ne le croit, non violente, plus tordue que voyante.

Cette fraîcheur qui me détruit
Je me vois, je crois que j’ai vieilli
Toi tu souris
Je pense que tu n’as pas compris
Cette route qui passe
Et l’amour qui me glace
Et aujourd’hui plus que jamais
Je sens que tu as pris ma place

Moi je t’aimais, on fait le pari ?

Mon corps est lourd de cette vie
Qui tous les jours me prend mes envies
Les larmes montent mais jusque-là
Moi j’avais oublié que la mort
Qui te voit aussi
Me suit toujours comme une amie
Tout ce que j’ai fait pour que junkie
Moi je revienne de ce passé
Qui m’a souri pour me blesser

Moi je t’aimais, on fait le pari ?

Une tendre chair trop bien traitée
Pour un petit corps qui n’a pas joui
De son enfance ou de la vérité
Que trop de gens avaient promis

Moi je t’aimais, on fait le pari ?

Moi je n’ai pas vu ni mon enfance
Et ni la vérité..
Que trop de gens m’avaient promis

partage cet article !