Déconfinement : les discothèques restent fermées, les partouzes sont autorisées

Politique

mise à jour le 12/05/21

Le gouvernement a décidé de laisser crever à petit feu les discothèques. Fermées depuis plus d’un an, elles représentent toute une branche qui tend à disparaître dans le silence le plus complet. Philippe Gosselin et Jean Lassalle remettent le sujet au cœur du débat en pointant du doigt l’absurdité régnante : les discothèques restent fermées mais on peut aller pratiquer les gestes barrières dans les clubs échangistes. Bienvenue en Absurdistan ! Partouze autorisée, danse interdite…

partage cet article !