Après le covid, le terrorisme : al-Qaïda, le cache-misère du gouvernement

mise à jour le 25/07/21

Le cabinet de Gérald Darmanin a adressé le 21 juillet une note aux préfets faisant état d’une menace toujours élevée et appelant à une vigilance « à haut niveau  ». La 4e vague ? Non, pas du tout. Le covid a cédé la place au terrorisme. 

« Tout est parti d’une nouvelle vidéo diffusée par al-Qaïda le 15 juillet visant à “condamner le blasphème incarné par les caricatures de Mahomet” et dans laquelle la France est “vilipendée”, écrit le ministre dans sa note. » La Voix du Nord nous donne un lien. Vers cette nouvelle vidéo ? Mais non.  Certes, on tombe sur ce titre : « Menace terroriste “élevée et constante” : les mesures de vigilance vont être renforcées en France », mais l’article date de 2020 !

Nouvelle vague de… terrorisme !

La voix du Nord nous annonce que la vidéo date du 15 juillet, mais que le ministère de l’Intérieur n’en a fait mention que le 21. Le 23 juillet, donc après les premières manifestations du 18 et avant celles du 24, les Français doivent comprendre qu’ils doivent se grouper derrière le président de la République et le ministre de l’Intérieur, « explicitement visés et cités  » par ce message « virulent  » « appelant à l’action contre nos intérêts  ».

Le sermon sur la vaccination

Fort heureusement notre président est parti le 24 juillet évangéliser Tahiti. N’allez pas dire qu’il fuirait ses responsabilités. Au contraire ! Ce voyage a de nombreux objectifs : santé, emploi, devoir de mémoire, culture et patrimoine, économie bleue (ni déchets ni polluants) et souveraineté. La vaccination n’a pas non plus été oubliée, d’autant plus qu’il était assez difficile de venir chercher notre président dans son île lointaine. « Que vaut votre liberté si vous me dites que vous ne voulez pas vous faire vacciner ? Si demain vous contaminez votre père, votre mère ou moi-même, je suis victime de votre liberté (…) Ça n’est pas la liberté, ça s’appelle l’irresponsabilité, l’égoïsme. » Fortes paroles, qui ne doivent pas nous faire oublier dans le programme la visite du site archéologique d’Upeke dans la vallée de Taaoa à Hiva Oa, le 26, et la visite du port de pêche de Papeete le 27.

La rentrée sera chaude !

Pendant le voyage présidentiel, le ministre de l’Intérieur demande aux préfets de maintenir à un «  haut niveau  » les mesures de vigilance en juillet et août, notamment dans le cadre de la « reprise partielle des activités économiques et culturelles ».

En prévision de l’ouverture le 8 septembre à Paris du procès des attentats du 13 novembre 2015, de nouvelles consignes de sécurité seront transmises aux préfets à la rentrée. Un confinement anti-covid et anti-al-Qaïda ne serait pas de trop pour l’ensemble de la population. Sans oublier le Pass sanitaire à l’entrée de la salle (550 places, un véritable cluster !). Tremblons !

Au moment où les manifestations font trembler l’Elysée comme au temps où les restaurateurs faisaient trembler le gouvernement, al-Qaïda s’invite toujours à la fin dans un timing des plus parfaits, afin que le pouvoir reprenne la main sur le peuple récalcitrant ! Nous vous invitons à regarder ce 4-4-2 qui avait déjà tout dit sur la manipulation du terrorisme au service de l’Etat :

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

partage cet article !